La foi au jour dernier et son effet sur l’obtention de la bonne annonce

Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd : et Gloire à Allâh, la foi au jour dernier est une chose stupéfiante quant à l’obtention de cette bonne annonce {et craignez Allâh et sachez que vous Le rencontrerez. Et fais bonne annonce aux croyants !} (trad relat).

Lorsque se trouve toujours et à jamais ancré dans le cœur de l’individu qu’il rencontrera Allâh, qu’il comparaîtra devant Lui Sobhânahou wa Ta’âlà et qu’Allâh Azza wa Jall le jugera sur ce qu’il aura avancé, dans cette vie, comme œuvres alors cela fera naître en lui la crainte et à prendre ses dispositions et ses provisions pour ce jour.

C’est pourquoi celui à qui on remettra son livre dans sa main droite le jour de la résurrection, lorsqu’il se mouvra ayant en mains ses feuillets qu’il aura saisi de sa main droite, il dira {«Tenez ! Lisez mon livre. J’étais sûr d’y trouver mon compte»} (trad relat), c’est-à-dire qu’ici-bas, j’étais sûr que je serai jugé, que je serais conduit devant Allâh et qu’Allâh Azza wa Jall me jugerait sur mes œuvres. J’en avais la conviction et j’y croyais. Et cela engendra alors en moi actes, obéissances et à me préparer pour ce jour.

{Et prenez vos provisions ; mais vraiment la meilleure provision est la piété. Et redoutez-Moi, ô doués d’intelligence !} (trad relat).