La femme pieuse est le bien de ce bas-monde

Il m’est venu à l’esprit…

Que la cause de la stabilité personnelle et familiale est – après la volonté d’Allâh – la femme pieuse car certes l’homme peut perdre son argent, ne pas faire fructifier sa science ou ne pas perfectionner son travail à cause de l’angoisse qu’il vit (au quotidien) à son domicile avec sa famille.

C’est pour cela que la femme pieuse est le bien de ce bas-monde.

Elle est celle qui réjouit son mari lorsqu’il la regarde,

Elle est celle qui l’apaise lorsqu’il vient à elle,

Elle ne lui fait pas entendre de mauvaises paroles,

Elle ne le mentionne pas en mal,

Elle le préserve de par sa propre dignité,

Elle préserve sa maison et ses enfants.

Ne vois tu pas le hadith de Abu Hourayrah recueillit par les deux Cheikh (Al-Bukhari et Muslim) dans leur ouvrage :

« Les femmes de Quraysh sont les meilleures des femmes qui sont monté à chameau, elles sont les plus affectueuses envers les enfants et celles s’occupent le mieux des biens de leur mari. »

Il صلى الله عليه وسلم a mentionné le mérite des femmes de Quraysh par rapport à l’ensemble des femmes des arabes du fait qu’elles sont les plus douces envers leurs enfants et qu’elles s’occupent le mieux des biens de leurs époux.

La femme ne connaît pas le haut rang qu’elle a auprès d’Allâh de par sa bienfaisance envers son mari.

Elle ne connaît pas également la place qu’elle a dans le cœur de son mari lorsqu’elle fait preuve de bonté.

Alors fais de ta maison un lieu de tranquillité pour ton époux, aide-le à faire disparaître ses soucis et sa tristesse, et ne sois pas la cause de sa tristesse et son anxiété !

Rempli ta maison de douceur et d’affection afin que ton mari la remplisse pour toi d’amour, de respect et de tendresse.

Qu’Allâh vous bénisse et mette la bénédiction sur vous et qu’Il vous rassemble dans le bien.