Le palmier distordu

Le palmier distordu peut fructifier des fruits étant des plus agréables et des plus doux.

Jouis donc de ses fruits et ferme les yeux sur ses distorsions.

Si tu ne le fais pas, tu seras blessé par cette distorsion et le fruit te sera désagréable.

C’est ainsi qu’est la femme.

Étant créée à partir d’une côte, elle n’est donc pas épargnée de distorsion.

Il صلى الله عليه وسلم a dit :

« La femme fut certes créée à partir d’une côte, jamais tu ne la verras se rectifier.

Si tu en jouis donc, alors tu en jouiras malgré la distorsion qu’elle comporte.

Et si tu cherches à la redresser, alors tu la briseras.

Et la briser consiste à la divorcer ».

Tirer bénéfice d’elle ne sera alors possible qu’en la flattant, et en patientant sur ses distorsions.

Amadoue-la donc et tu profiteras pleinement de la vie avec elle, et prends de son comportement ce qui est agréable, ainsi elle coopérera et obéira.

Et ferme les yeux en dehors de ça.

La vie commune ne s’épurera pas autrement.

Il faut donc nécessairement user de diplomatie avec les femmes, en leur étant indulgent et en patientant sur leur distorsion.

Celui qui cherche en effet à les redresser, manquera de jouir d’elles, alors que nul homme ne peut se passer d’une femme auprès de laquelle il trouve quiétude et assistance dans sa vie.

Et dans le hadith :

« Qu’un croyant n’abhorre pas une croyante, s’il hait un caractère en elle, il en sera satisfait d’un autre ».