Par ceux qui récite en rappel

Au nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux.

Ijtihad (effort de réflexion)

Par ceux qui récite en rappel (37:3)

Ce verset nous montre l’importance qui peut y avoir à pouvoir récité en rassemblant plusieurs verset de plusieurs sourate différentes.

Ainsi on obtient un rappel, beaucoup de gens ne connaissent pas cet connaissance, pourtant c’est une des sagesse du tout Miséricordieux.

Et Allah nous dit dans la sourate 2 Verset 106. Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu’Allah est Omnipotent? Et Il nous dit également dans le verset 97. Dis : « Quiconque est ennemi de Gabriel doit connaître que c’est lui qui, avec la permission d’Allah, a fait descendre sur ton coeur cette révélation qui déclare véridiques les messages antérieurs et qui sert aux croyants de guide et d’heureuse annonce ». Et dans la sourate 16 Verset 102, Allah nous dit dans le Coran : Dis : C’est le saint Esprit Jibril qui l’a fait descendre de la part de ton Seigneur en toute vérité, afin de raffermir la foi de ceux qui croient, ainsi qu’un guide et une bonne annonce pour ceux qui sont soumis. Et Allah nous dit dans la sourate 25 verset 6 : Dis : Celui qui connait les secrets dans les cieux et la terre, c’est Lui qui l’a fait descendre. Il est Pardonneur et Miséricordieux. Et Allah dit aussi dans la sourate 20 verset 4 : (et comme) une révélation émanant de Celui qui a créé la terre et les cieux sublimes.

Explications :

Disons que l’on réunit les verset de la sourate 56 al waqi’a que l’on commence par le verset des gens de la gauche que l’on prenne les trois premiers verset, qu’on se dirige ensuite verset les 5 premiers verset de la sourate al baqara en commençant par les verset qui parle des mécréant puis que l’ont se dirige vers la sourate al muddathir que l’on commence par le verset laisse moi donc avec celui que j’ai créé seul et que l’on aille jusqu’au verset cependant qu’il attend de moi que je lui donne d’avantage puis que nous nous dirigeons vers le verset de la sourate al waqi’a en récompense pour ce qu’ils faisaient. puis que l’on se dirige enfin vers la sourate sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance.

Dans la deuxième explications : Disons que pour annoncer une bonne annonce l’on réuni plusieurs verset de plusieurs sourate différentes sur le paradis.

Dans la troisième explications : l’on réuni plusieurs verset de plusieurs sourate différentes pour annoncer l’entré en enfer.

Dans la quatrième explications : l’on réuni plusieurs verset de plusieurs sourate différentes d’abord l’annonce de l’entrée des gens l’enfer puis l’annonce de celle des gens de l’entrée aux paradis.

Dans la cinquième explications : l’on réuni plusieurs verset de plusieurs sourate différentes pour annoncer la création d’Allah

Dans la sixième explications : l’on réuni plusieurs verset de plusieurs sourate différentes pour annoncer l’appel à la guerre puis l’annonce de l’appel à la paix.

Ce sont là juste des exemples. Mais il est strictement interdit de changer l’ordre de descente des sourate et des verset dans le livre du Coran.

La récitation pour le mois de Ramadan (Tarawih) doit resté t’elle qu’il à été descendu. Ainsi que pour la ‘Oumra (petit pèlerinage) et également pour le Hajj (Grand pèlerinage).

Et ceux qui pensent que vous faites une erreur dans la récitation en réalité c’est par la permission d’Allah que cela est arrivé dans ton cœur.

Sourate 18 verset 65. Ils trouvèrent l’un de Nos serviteurs à qui Nous avions donné une grâce, de Notre part, et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Nous.
66. Moïse lui dit : « Puis-je te suivre, à la condition que tu m’apprennes de ce qu’on t’a appris concernant une bonne direction? « .
67. [L’autre] dit : « Vraiment, tu ne pourras jamais être patient avec moi.
68. Comment endurerais-tu des choses que tu n’embrasses pas par ta connaissance?

Ijtihad (effort de réflexion) du shaykh Haouli Nauredine.