Je n’arrêterai pas avant d’avoir atteint le confluent des deux mers

Au nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux.

D’après ce que nous pensons du Tafsir d’Ibn kathir Rapporté par Qatada (qu’Allah lui accorde Sa Miséricorde), qui dit que le poisson aurait pris libre cours entre la mer des Perse et la mer des Romains, hors en vérifiant le pays de naissance du Prophète Josué (que la paix et la prière d’Allah soit sur lui) nous voyons qu’il es né en Égypte et donc nous commençons notre découverte à partir de l’Égypte jusqu’en Golf Persique.

Sourate 18 Verset 60. (Rappelle-toi) quand Moïse dit à son valet (Josué) : « Je n’arrêterai pas avant d’avoir atteint le confluent des deux mers, dussé-je marcher de longues années ».

Nous pensons avec certitude que c’est proche de l’un où l’autre.

Alors que Youcha’ Ben Noun (que la paix et la prière d’Allah soit sur lui) dormait, le poisson sauta du panier et regagna l’eau et commença à y traverser son chemin. Youcha’ se réveilla et vit le poisson ainsi qui fendit la mer et là où il passa il sillonna l’eau de sorte de la laisser comme un fossé et, comme a ajouté Qatada (qu’Allah lui accorde Sa Miséricorde), la mer se transforma en terre derrière lui.

Il faudrait reconstituer l’ancienne carte du monde avec les ports de pêche (embarcadère) qui existé proche des deux emplacements indiqué. Avec si possible la reconstitution de la roche (des rochers [1]) afin de ne pas creuser n’importe où (demandé aux historiens, cartographe de sortir les cartes d’époque).

Lire le Tafsir d’Ibn kathir en commençant par les Verset du Coran parlant d’al-Khidhr (le verdoyant) que la paix et la prière d’Allah soit sur lui.

Ayez juste la foi (l’espoir) en cela : le confluent des deux mers. Au total nous avons 2292 km.

Afin de ce diriger correctement pour essayer de trouver l’eau de jouvence, il suffit de prendre soit les trois premières phases lunaires de gauche, soit celles de droite.

Shaykh Haouli Nauredine.

Catégories :Non classéÉtiquettes :