Authentification Hadith Numéro 284

N°284. Les historiens et les biographes racontent qu’à l’époque de Jésus vivait un homme parmi les Israélites appelé Ishaq, dont la femme (sa cousine) était parmi les plus belles femmes de son temps. Il était amoureux d’elle, mais elle mourut ; aussi était il en permanence près de sa tombe, lui rendant inlassablement visite pendant de longs moments.Un jour, Jésus passa par là et le trouva pleurant près de la tombe de sa femme. « Pourquoi pleures-tu, Ishaq ? » demanda Jésus. Il répondit : « Esprit d’Allah, j’avais une cousine qui était ma femme et que j’aimais beaucoup. Elle mourut, et voici sa tombe, et je ne peux supporter d’être séparé d’elle. Son trépas a été ma mort. » Jésus lui demanda : « Voudrais-tu que je la ressuscite pour toi, avec la permission d’Allah ? – Oui, Esprit d’Allah », répondit l’homme.Alors Jésus se tint près de la tombe et dit : « Relève-toi, par la permission d’Allah, toi qui es dans cette tombe ! » La tombe s’ouvrit en se fendant, et un esclave noir en sortit, un feu sortant de ses narines, de ses yeux et des autres orifices de son visages, et il dit : « Il n’y a de divinités qu’Allah, et jésus est le prophète et messager d’Allah Sa parole et Son esprit [que le Paradis est vraie et que l’Enfer est vraie]. [1] » Ishaq dit : « Esprit et Parole d’Allah, ce n’est pas la tombe de ma femme, mais c’est plutôt celle-là », et il montra une autre tombe.Jésus dit à l’homme noir : « Retourne d’où tu viens. » L’homme tomba mort et Jésus l’enterra dans sa tombe. Alors jésus se tint devant l’autre tombe et dit : « [1] Relève-toi, par la permission d’Allah, toi qui es dans cette tombe ! »

[1] L »homme noir sortie de sa tombe ayant du feu 🔥 car il était dans l’enfer éternel, du feu sortie dans tous ses orifices de la tête et du visage, puis il à attesté que le Prophète et Messager d’Allah est Jésus (que la paix et la prière d’Allah soit sur lui), c’est pourquoi après qu’Il (que la paix et la prière d’Allah soit sur lui) Jésus (que la paix et la prière d’Allah soit sur lui) à dit retourne d’où tu viens (cela signifie qu’il rentra aux Paradis)

« Est-ce ta femme ? » demanda Jésus. « Oui, Esprit d’Allah », répondit-il. « Prends-là par la main et va », dit Jésus. Ainsi, il la prit avec lui et s’éloigna.

[2] La femme se leva en essuyant la poussière de son visage (cela signifie qu’elle était déjà aux Paradis éternel, et lorsque qu’elle mécru en la parole de son mari, puis en la vérité venant de Jésus (que la paix et la prière d’Allah soit sur lui) en lui posant la question

[3] Alors le sommeil s’empara de lui et il dit à sa femme : « L’attente près de la tombe m’a fatigué et je voudrais me reposer un peu. – Repose-toi », répondit-elle. (C’est à l’exemple de l’histoire du Prophète et Messager d’Allah Moïse (que la paix et la prière d’Allah soit sur lui) et de l’envoyer al-Khidhr [Le Verdoyant] (que la paix et la prière d’Allah soit sur lui). Voir dans la sourate Sourate 18 verset 62.

Alors, posant sa tête sur sa cuisse, il s’endormit. Comme il dormait, le fils du roi passa. Il était magnifique, très imposant et chevauchait un beau cheval. Quand elle le vit, elle s’enticha de lui, se leva et courut vers lui. Lui aussi, quand il la vit, tomba amoureux d’elle. S’approchant de lui, elle lui dit : « Prends-moi ! » Il la fit asseoir derrière lui sur son cheval et s’éloigna.[3: Quand son mari se réveilla, il regarda autour de lui mais ne la vit pas. Il partit donc à sa recherche et, suivant les traces du cheval, il les rattrapa. S’adressant au fils du roi, il dit : « Rends moi ma femme, ma cousine. » Elle, par contre, nia qu’elle le connaissait, et dit : « Je suis une esclave du fils du roi.– Non, dit-il, tu es ma femme et ma cousine.– Je ne te connais pas, dit-elle, je ne suis qu’une esclave du fils du roi. »Le fils du roi lui dit : « As-tu l’intention de corrompre mon esclave ? » L’homme dit : « Je jure par Allah qu’elle est ma femme et que Jésus, fils de Marie, l’a ressuscitée pour moi par la permission d’Allah après qu’elle fut morte. »Pendant qu’il discutait, Jésus passa, aussi Ishaq lui dit-il : « Esprit d’Allah, n’est-elle pas ma femme que tu as ressuscité pour moi par la permission d’Allah ?– Oui », répondit Jésus.La femme dit : « Esprit d’Allah, il ment, je suis l’esclave du fils du roi. » Le fils du roi ajouta : « Elle est mon esclave ! » Jésus demanda à la femme : « N’est tu pas la femme que j’ai ressuscitée par la permission d’Allah ? – Non, Esprit d’Allah, et Allah m’en est témoin », répondit-elle. « Alors rends-nous ce que nous t’avons donné », et la femme tomba morte ]. [1 et 2 : Jésus dit : « Quiconque souhaite voir un homme qu’Allah a fait mourir incroyant, puis ressusciter et a fait mourir à nouveau musulman, qu’il regarde l’homme noir ; et quiconque souhaite voir une femme qu’Allah a fait mourir croyante, puis ressusciter et a fait mourir à nouveau incroyante, qu’il regarde cette femme. »] Quant à Ishaq, l’Israélite, il jura devant Allah qu’il ne se marierait plus, et il erra sans but dans le désert en pleurant.Rapporté par Kamal al-Din al-Damiri (mort en 1405)

Allah dit dans le saint Coran: {Et quand la Parole tombera sur eux, Nous leur ferons sortir de terre une bête qui leur parlera; les gens n’étaient nullement convaincus de la vérité de Nos signes [ou versets].} (27/82)Selon Abou Hourayra, le prophète (pbsl) a dit: « La Bête apparaîtra munie du bâton de Moïse (psl) et du Sceau de Salomon (psl), elle marquera du sceau le nez du mécréant et fera resplendir le visage du croyant en le touchant du bâton, au point que les gens se réuniront à une même table et qu’ils diront les uns aux autres: O toi, le croyant O toi le mécréant « .le prophète (pbsl) dit aussi : « Enfin un jour, pendant que les hommes seront réunis dans la plus sacrée et la plus noble des mosquées au regard d’Allah, l’Enceinte Sacrée, leur tranquillité est subitement troublée par son apparition en train de mugir entre l’angle (de la Pierre Noire) et la station d’Abraham.

Elle secouera la poussière de sa tête,

et les gens se disperseront en fuyant. Un groupe de croyants sachant qu’ils ne pourront s’opposer au destin d’Allah feront front. La bête s’occupera d’eux tout d’abord: elle marquera leurs visages qui deviendront aussi brillants que des étoiles scintillantes, puis elle parcourra la terre. Ceux qui la fuiront ne lui échapperont pas et ceux qui la poursuivront ne la rattrapera pas. certains hommes tenteront de lui échapper en se mettant à prier, mais elle les surprendra par derrière et leur dira: O untel, c’est maintenant que tu pries ? Ils se tourneront vers elle et elle marquera au visage puis les abandonnera. Croyants et incroyants seront associés dans leurs biens, ils vivront ensemble dans les villes mais on distinguera le croyant du mécréant au point que l’on entendra le croyant dire: O mécréant donne moi mon dû ! et que l’on entendra le mécréant dire: O croyant donne moi mon dû ! La bête s’adressera aux gens en les appelant par leur propre nom, et avec une bonne parole; parmi ses propos ce que Dieu dit dans le Coran: {Les gens n’étaient nullement convaincus de la vérité de nos signes}.

Explication sur toutes les authentification :

1- (Elle secouera la poussière de sa tête, La femme se leva, essuyant la poussière de son visage. (L’explication en ai ainsi : La femme était morte croyante d’où le faite qu’elle sortie la tête plein de poussière, tout comme la Bête Dabbah qui sortira de la terre avec de la poussière car cela signifie qu’Allah l’envoya du paradis). (Relève-toi, par la permission d’Allah, toi qui es dans cette tombe ! » La tombe s’ouvrit en se fendant, et un esclave noir en sortit, un feu sortant de ses narines, de ses yeux et des autres orifices de son visages, [Il sortie de l’enfer])

2- (Sourate 18 Verset 62. Puis, lorsque tous deux eurent dépassé [cet endroit,] il dit à son valet : « Apporte-nous notre déjeuner : nous avons rencontré de la fatigue dans notre présent voyage ». Dans l’histoire d’Isaac numéro 284 Alors le sommeil s’empara de lui et il dit à sa femme : « L’attente près de la tombe m’a fatigué et je voudrais me reposer un peu. – Repose-toi », répondit-elle. ) (Relève-toi, par la permission d’Allah, toi qui es dans cette tombe ! » La tombe s’ouvrit en se fendant, et un esclave noir en sortit, un feu sortant de ses narines, de ses yeux et des autres orifices de son visages, [Il sortie de l’enfer])

Catégories :Non classéÉtiquettes :